ordinateurJe viens de suivre une conférence des tech-days du jeudi 10 février 2011. Le thème était « les nouvelles tendances informatiques & l’évolution des interfaces » présenté par Bernard Ourghandian, directeur technique et sécurité chez Microsoft. Nous allons vers un future dématérialisé et interactif. Nous allons vers une informatique invisible, où il sera normal d’interagir avec son mur, son miroir, son corps, son frigo, etc. Nous ne nous poserons plus la question « mais d’où vient tout cela ? », cela sera devenu naturel. Tout cela grâce à la réalité augmentée. L’ordinateur sera capable d’interagir tout seul en allant chercher les infos sur le cloud(1), à lui donné la connaissance, tout cela peut être fait grâce à des capteurs matériels (accéléromètre, GPS, micro, vidéo, paramètres physiologiques..) et capteurs logiciels (activité courante du terminal, agenda, appartenance à un réseau social, présence..). Comme exemple, dans 10ans vous pourrez parler avec une personne qui parle une autre langue sans connaitre cette langue, pareil pour l’autre personne, c’est l’ordinateur qui se chargera de la traduction en temps réel en s’affichant sur un mur, une vitre, tous supports. Votre téléphone ne décrochera seulement si votre humeur où votre état d’esprits, vous allez dans une boutique de vêtements, et il suffira de cliquer sur le mur interactif pour assembler divers vêtements et voir le résultat en instantané. Voilà l’avenir nous réserve de belles choses, nous n’avons plus qu’à surveillé tout ça.

 

(1) : Le cloud permet la synchronisation avec divers appareils et personnes. Les applications sont déportées vers internet, ce qui permet à n’importe quels appareils qui se connecte à internet à utiliser ces applications et de partager avec d’autres personnes. Par exemple on peut collaborer sur un document Excel sur le cloud et stoker ses données.